Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Une délégation gouvernementale composée des ministres en charge de l’action humanitaire et de l’habitat a rendu visite le vendredi 05 août 2022 à Ouagadougou aux populations  sinistrées riveraines du Boulevard Tensoba. 

Cette visite a pour objectif d’évaluer rapidement les dégâts causés par les inondations et éventuellement  de trouver des solutions au profit des populations sinistrées.

Le 3 août 2022, une pluie diluvienne a causé des inondations dans la capitale du Burkina Faso. Suite à ces inondations, une délégation gouvernementale dépêchée par  le chef de l’État et le chef du gouvernement est allée à la rencontre des familles sinistrées afin de constater de visu les concessions  inondées. 

C’est à cet effet que le ministre de la Solidarité Nationale et de l’Action Humanitaire monsieur Windlassida Lazare  ZOUNGRANA dit en ces propos “il est tout à fait normal que le gouvernement vienne sur le terrain pour voir avec les populations concernées l’ampleur des dégâts, aussi les encourager et  montrer tout le soutien du gouvernement en de pareilles circonstances.

Il ajoute que  la délégation gouvernementale a effectué le déplacement pour  communier avec les populations sinistrées  et aussi trouver des solutions à leurs problèmes. Pour lui , face à une telle situation, les responsabilités sont partagées.  

Il s’agit d’une part des infrastructures nouvellement réalisées d’où la nécessité de réaliser des canneaux d’évacuations d’eau. D’autre part il évoque, le cas des ordures qui ont  bouché les caniveaux.

 Le ministre de  l’Urbanisme et de l’Habitat monsieur Boukary SAWADOGO, quant à lui, souligne les questions liées à l'assainissement et à la viabilisation.“ Lorsque vous avez les canalisations, vous avez l’entretien avec les populations, on peut bien réaliser les  canaux d'évacuations d’eaux”. Dixit monsieur le ministre en charge de l’habitat.

Le ministre en charge de l’action  humanitaire a par conséquent invité la population burkinabè à prendre à cœur l’opération  “ mana mana “ qui consiste  à assainir nos villes  et curer les caniveaux afin de minimiser les risques d’inondation.