Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'illustration/journalducameroun.com

ECONOMIE

Dans un communiqué rendu public ce 20 mars 2019, le ministère en charge du Commerce a alerté l’opinion sur une probable tentative d’importation de riz de mauvaise qualité sur le territoire national après que la cargaison fut refoulée aux ports togolais et guinéen.

« La cargaison de riz en provenance d’Asie objet du communiqué N°019-0003/MCIA/SG/DGCRF du 4 février 2019 après avoir échoué son déchargement successivement aux ports de Guinée et de Lomé, se serait redirigée au port d’Abidjan dans l’intention d’approvisionner le marché burkinabè. En rappel, les inspections opérées sur ladite cargaison en Guinée et au Togo n’ayant pas permis d’attester la bonne qualité de ce riz, le ministère a signifié son refus catégorique à toute tentative de faire rentrer ce riz au Burkina Faso » peut on lire dans ledit communiqué.

Par conséquent, les autorités ont averti que « les auteurs de toute importation de riz non-conforme aux exigences de qualité s’exposeront à des sanctions » et la marchandise sera détruite.