Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

2018 a été une année difficile certes mais satisfaisante dans la mise en œuvre des activités de l’association Action des journalistes pour les mines (AJM). C’est fort de cela que ladite association comme à l’accoutumée, a présenté ses vœux de nouvel an à la chambre des mines du Burkina le 18 janvier 2019.

En 2018, les activités de l’AJM étaient placées autour du thème : «Environnement et développement durable». Pour une jeune association comme l’AJM, le bilan est satisfaisant selon Elie Kaboré, président de l’AJM. En effet, le taux d’exécution des activités est d’environ 90%. Et cela dénote de la confiance que les partenaires ont en elle et aussi du sérieux du travail des membres et des patrons de presse. Pour l’année 2019, l’AJM entend déployer ses activités autour du thème : «L’intégration du secteur minier dans le tissus économique et social».

L’effet d’entrainement positif du secteur minier dans le développement du Burkina au plan économique et social sera donc au centre des activités de l’AJM. Et c’est pour cela qu’Elie Kaboré a invité la chambre des mines et les sociétés minières à s’impliquer davantage pour permettre d’atténuer le sentiment anti-secteur minier au sein de l’opinion qui grandit du fait que les populations sont parfois en manque d’informations justes.

Un message qui a été bien reçu par Tidiane Barry, président de la chambre des mines qui tout en reconnaissant les mérites de cette association, a invité l’ensemble des parties prenantes du secteur minier à jouer leurs rôles par rapport à ce cheminement. «Si nous sommes là en ce début d’année à nous féliciter les uns et les autres, c’est parce que nous avions à cœur que cette vision perdure et chacun de nous à jouer et rôle et sa partition», reconnait le président de la chambre des mines.

Malgré les défis sécuritaires que traverse le Burkina, Tidiane Barry se veut confiant pense que le Burkina à des raisons d’espérer en un avenir meilleur en termes de développement économique et social. Occasion pour lui donc d’inviter l’ensemble des acteurs à travailler à ce que les entreprises minières évoluent dans un climat social paisible.